Black Mirror, une de mes séries préférées

realite-virtuelleBlack Mirror est une série britannique diffusée à l’écran depuis 2011. En faisant minutieusement le tour des quotidiens superflus des jeunes et moins jeunes d’aujourd’hui plongés corps et âme dans les nouvelles technologies, Black Mirror présente un futur plutôt catastrophique. La série est assez jeune, mais elle a déjà été nominées à deux reprises aux BAFTA. Black Mirror est également riche d’un Emmy Award et d’un Golden Rose Award. Dans chacun de ses épisodes, la série invite son public à se remettre en question quant à l’importance « obsessive » que la plupart d’entre nous accordent aux avancées technologiques, comme vu ici.

Le futur vu par Black Mirror

La série Black Mirror nous expose un futur assez proche en six épisodes très différents. A chaque épisode, Black Mirror nous plonge dans une réflexion globable sur ce que nous sommes en train de vivre actuellement en termes de technologies modernes et ce qu’il en sera dans une vie ultérieure. Que l’on commence à regarder la série avec l’épisode 4 ou 6, il est impossible de se perdre dans la logique d’écriture des scénarios. Dans le fond, Black Mirror est une réflexion ouverte à l’avancée de la technologie. La série ne nous apprend rien de neuf, nous sommes tous conscient qu’Internet est en train de tout changer dans notre vie. Tout peut partir d’une simple blague idiote à une information erronée voire une actualité ordinaire diffusée sur les réseaux sociaux, mais ça risque toujours de dégénérer par la suite. La preuve, Black Mirror nous l’expose en seulement six épisodes.black_mirror

Internet et les réseaux sociaux

Dans National Anthem, Black Mirror, c’est l’histoire d’une jeune princesse de la famille royale anglaise qui a été kidnappée par un inconnu menaçant de la tuer si le Premier Ministre refuse de lui obéir à la lettre. La solution ? Ce dernier doit accepter d’avoir des relations sexuelles avec une truie en direct à la télévision. Pour faire passer ses messages, l’inconnu se sert de YouTube où il a déjà posté la vidéo de l’enlèvement de la jeune princesse. Un contenu qui fait très rapidement le tour du monde malgré les tentatives de suppression éffectuées par le gouvernement.

Du côté des médias, une journaliste d’une chaîne locale se retrouve dans une position très délicate. D’un côté, sa profession la contraint à ne diffuser que les informations respectant la déontologie de son entreprise. D’un autre côté, elle se fait harceler par les nombreux « fans » qui suivent les mêmes infos via ses réseaux sociaux.

La vie connectée

Dans The Entire History Of You, Black Mirror nous met face à la réalité actuelle. Ce monde où la connectivité prend de plus en plus de place dans notre quotidien. Quand on pense qu’une simple puce intégrée va nous permettre de visualiser sur un écran la totalité de notre vie antérieure, c’est tout de même assez flippant. Plus loin, Black Mirror nous montre aussi à quel point les sensations nous poussent à accorder moins d’importance à la vie et la relation humaine. Un vrai désastre pourtant contrôlable.

Les outils connectés : un danger pour nos sociétés ?

Comme on peut le voir dans l’épisode 3 de la saison 1 notamment, les acteurs usent d’une technologie sous forme de puce intégrée dans le cou, reliée au cervau et aux yeux. Elle permet de retranscrire sur un écran tous ce que les personnages ont vu durant leur vie et s’en servent pour se remémorer leurs souvenirs et leurs moments vécus. Leurs yeux ont alors une fonction de caméra qui enregistre tout ce qu’ils voient. Dans cet épisode, un homme suspecte sa femme d’avoir des relations avec un ami de longue date. Il décripte chacune des réactions de sa femme en compagnie de l’individu et lui montre les signaux comportementaux qu’elle a en sa présence pour lui faire avouer la vérité. Je ne vais pas vous spoiler la suite au cas où vous décideriez de regarder l’épisode prochainement.puce-integree

Mais cette utilisation abusive de la technologie me fait clairement penser aux logiciels espions que des personnes utilisent aujourd’hui pour obtenir des informations sur leurs conjoints et des preuves d’un possible adultère. Comme quoi la technologie avance à grand pas, et la confiance entre les individus disparait peu à peu des relations de couple car ce sont des moyens faciles de vérifier ses suspitions. Présentées dans ce sens, je pense que les technologies n’aident pas à créer du lien social, au contraire…